< Retour

Livret jeune : quels avantages et conditions pour en ouvrir un ?

Retrouvez les infos essentielles pour ouvrir un livret jeune et faire profiter de ses avantages à vos enfants

Vous avez entre 12 et 25 ans, et vous souhaitez mettre votre argent de poche dans un placement sûr ? Vous cherchez à créer une épargne pour votre enfant mais vous ne savez pas si le livret jeune est la bonne solution ? Devis en Direct vous donne tous les avantages et conditions pour ouvrir un livret jeune.

5 avantages du livret jeune

Le livret jeune est un bon moyen de constituer un début d’épargne et responsabiliser les plus jeunes concernant la gestion de leur argent.

- Le taux d’intérêt : Au minimum de 0,75% (Jusqu’à 3% en 2018), il est indexé sur l’inflation et calculé à la quinzaine, mais surtout, les intérêts générés sont ajoutés dès le début de l’année qui suit l’ouverture

- La fiscalité : les intérêts du livret jeune ne sont pas soumis à l’imposition sur le revenu et les prélèvements sociaux

- Les frais : le livret jeune n’a aucun frais d’ouverture, de gestion ou de clôture

- La disponibilité : un livret jeune permet de retirer son argent à tout moment, si nécessaire

- Virement simplifié : les dépôts sur un livret jeune s’effectuent facilement, par chèque, par versement programmé, ou virement sur internet ou en agence

 

Les conditions pour ouvrir un livret jeune

Le livret jeune est une des épargnes les plus faciles à constituer, néanmoins il y a quelques conditions à respecter et documents à fournir :

- L’âge : entre 12 et 25 ans (le livret devra être fermé avant le 1er janvier de l'année de votre 26ème anniversaire)

- La résidence : l’épargnant doit résider en France

- Une déclaration sur l’honneur de la validité de ces informations

- Un justificatif de l’âge du demandeur (acte de naissance, carte d'identité...)

- Versement initial : la majorité des établissements demandent un versement de départ de 10€ minimum

Pour les mineurs, certaines règles s’ajoutent : la loi impose qu’un représentant légal ait une procuration pour gérer le livret. Enfin, le titulaire du compte doit fournir une autorisation du représentant légal pour faire un retrait. Cette procuration n’est plus nécessaire à partir de 16 ans.

Contenu similaire :