Prêt Travaux

Montant

500 à 35 000€

Durée

6 à 84 mois

TAEG

1.70 à 21.19%
"Changez votre regard sur le crédit"
Voir l'offre

Montant

500 à 75 000€

Durée

6 à 60 mois

TAEG

1.00 à 20.27%
"Plus responsable, ensemble"
Voir l'offre
Franfinance

Montant

1 500 à 21 500€

Durée

12 à 84 mois

TAEG

0.90 à 19.50%
"Notre engagement, vous accompagner"
Voir l'offre
Carrefour Banque

Montant

3 000 à 50 000€

Durée

12 à 84 mois

TAEG

1.27% à 10.02%
"Vous, tout simplement"
Voir l'offre
Younited Credit

Montant

1 000 à 50 000€

Durée

6 à 84 mois

TAEG

0.90 à 14.90%
"Empruntez, investissez entre-vous"
Voir l'offre
Banque Casino

Montant

3 000 à 15 000€

Durée

12 à 60 mois

TAEG

2.20 à 12.90%
"Nourrir un monde de diversité"
Voir l'offre

Le prêt travaux permet d'emprunter en vu de rénover votre habitation, ou d'en changer la décoration. Ce crédit peut aussi être utilisé pour construire une piscine, une véranda, ou encore un abri de jardin.

Avantages du Prêt Travaux

  • Crédit affecté à la rénovation et l'isolation de votre habitation
  • Possible de cumuler avec d'autres crédit travaux et PTZ
  • Certains travaux et types de prêt sont déductibles d'impôt
  • Pas besoin de garantie, ni d'apport d'argent
  • Taux d'intérêt généralement plus bas que le prêt personnel
  • Si rattaché à un crédit immobilier, possible de regrouper les mensualités.

Fonctionnement du Prêt Travaux

Le crédit travaux sert aux financements de travaux dans un bien immobilier: adaptation du logement aux handicapés, changement et réparation de votre logement, isolation thermique, mais aussi à la décoration de votre habitation. C'est un prêt affecté. A ce titre il est indispensable d'utiliser la somme empruntée uniquement pour le projet qu'il vous faut spécifier auprès de l'établissement de crédit. Il vous sera aussi demandé de justifier le détail avec le permis de construire et des factures et les devis à votre nom et à l'adresse du bien.

Le type de contrat de prêt travaux varie selon le montant emprunté :

  • un "prêt petits travaux" concerne les crédit de 1 500 et 21 500 euros
  • un "crédit travaux immobilier" est l'unique moyen d'emprunter une somme d'argent supérieure à 21 500€ avec un durée de remboursement de 12 à 84 mois.
     

 Il est possible de demander la livraison instantanée du bien ou des matériaux. La période de rétractation est alors révolue au moment de la réception des matériaux.

 En plus des documents classiques de prêt, il vous sera demandé :

  • vos revenus fiscaux de référence de l'année précédente
  • vos charges mensuelles
  • L'adresse du logement
  • un plan de financement avec le détail des travaux. 

Ainsi que des pièces justificatives :

  • Carte Nationale d'Identité, passeport, carte de séjour, carte résident
  • Copie de l'avis d'imposition, bulletins de salaire, et contrat de travail
  • Les pièces bancaires
  • Justificatif de logement: propriété ou bail
  • Devis des factures travaux de moins de trois mois
  • Assurance ou questionnaire santé à remplir.

Pensez à prendre une assurance contre les risques de remboursement ! 

À savoir avant de s'engager sur un crédit

Outre la conjoncture économique qui joue sur les taux d'intérêt proposés par les banques, votre situation et capacité financière personnelle est déterminante pour l'octroi d'un crédit. Que vous soyez étudiant, salarié ou retraité, les conditions de votre contrat peuvent varier (durée d'emprunt, taux d'intérêt).

Les crédits à la consommation et de travaux immobiliers de 200 € à 75 000 € et d'une durée supérieure à 3 mois sont encadrés par la loi Scrivener :

  • Après réception de votre demande, la banque a obligation de vous présenter une offre de prêt
  • L'offre de crédit doit notamment préciser les conditions du crédit, le montant à rembourser (avec et sans assurance), montant des frais et le coût total final. Vous connaissez toutes les conditions avant de vous engager !
  • Pas de frais ou de pénalité en cas de remboursement anticipé
  • Délai de rétractation de 14 jours après la signature du contrat

Concernant les crédits affectés, il faut justifier de votre achat en précisant que le financement est à crédit sur le bon de commande ou la facture. Le crédit sera automatiquement annulé en cas de non-réalisation de la vente. De plus, pour les biens d'occasion un certificat de non gage peut être demandé.

Les étapes du crédit à la consommation et les éléments constitutifs du dossier

1. Pour entamer votre demande de crédit, les établissements prêteurs vous demandent de compléter une fiche avec vos informations personnelles :

  • Votre nom, prénom, adresse
  • Montant total de vos revenus et de vos charges
  • Les crédits en cours

2. Si vous souhaitez emprunter un montant supérieur à 3000 euros, il vous sera également demander des documents complémentaires :

  • Photocopie de votre pièce d'identité en cours de validité
  • Un RIB ou RIP
  • Des justificatifs de revenus (avis d'imposition, attestation de prestations familiales, bulletins de salaire, ou relevés de compte bancaire)
  • Un justificatif de domicile

3. Suite à votre demande, le prêteur va débuter une phase d'information en vous communiquant une offre valable 15 jours :

  • Les coordonnés du prêteur
  • Les conditions du contrat : montant emprunté, TAEG, durée, montants et périodicité des remboursements, montant total dû par l'emprunteur...
  • Les frais de dossier
  • Les indemnités dues en cas de retard dans les remboursements
  • Les droits dont vous bénéficiez

4. Pensez à vérifier les clauses du contrat avant de vous engager, et notamment :

  • L'apport éventuel de départ
  • Le TAEG, c'est-à-dire le taux réel avec dans son calcul tous les frais imposés
  • Le montant de vos mensualités et le coût global de votre crédit
  • La durée du contrat et les clauses de rétractation, de remboursement anticipé
  • Les frais de dossier

5. Après l'acceptation des éléments du contrat et la signature, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours. À la fin de ce délai, l'établissement de crédit ou la banque vous met à disposition la somme empruntée sous 48 heures.


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.